TEACCH

Le programme TEACCH

selon Egalited

Aux Etats-Unis, après la seconde guerre mondiale, les autorités de santé mentale ont privilégié une approche psychanalytique pour le traitement des personnes atteintes d’autisme. Les enfants atteints d’autisme étaient retirés à leurs parents et placés dans un cadre institutionnel.

 

Devant l’absence de preuve scientifique de la psychogenèse de l’autisme, ainsi que l’absence de résultats suite à l’utilisation de traitements psychanalytiques, Eric Schopler développa, dans le cadre de l’université de Caroline du Nord, le programme TEACCH, « Treatment and Education of Autistic and other Communication-handicapped CHildren »: Page d'accueil de la Division TEACCH


 

La Division TEACCH propose un accompagnement de la personne autiste tout au long de sa vie. Pour les enfants, un programme d'intervention éducative précoce est mis en place. Pour les adultes, selon leurs capacités, cela va d'une assistance à l'autonomie en milieu ordinaire, avec des prestations de "job coaching" au travail, jusqu'à la résidence en milieu protégé semi-ouvert.

 

LE PROGRAMME TEACCH D'INTERVENTION EDUCATIVE PRECOCE pour les enfants 

Schopler et ses collaborateurs ont réalisé que les capacités d’apprentissage des enfants atteints d’autisme étaient plus élevées dans le cadre d’un enseignement structuré, alors qu’au contraire ils tendaient à régresser et à se désorganiser dans un environnement non structuré. Dans le programme TEACCH, l’évaluation diagnostique (PEP, Psycho-Educational Profile) est convertie en un programme d’enseignement structuré écrit, adapté à chaque enfant. Lorsque l’enfant atteint l’âge scolaire, le programme est adapté à l’enseignement à l’école, et les enseignants sont inclus dans la collaboration entre les professionnels et les parents.

 

 

On structure le temps, l’espace et les interactions sociales.

 

  • La structuration du temps consiste par exemple à établir un emploi du temps visuel de la journée/semaine, afin que la personne soit avertie de ce qui va se passer dans un avenir immédiat ou plus éloigné.

  • La structuration de l’espace consiste par exemple à établir des endroits adaptés aux actions de la vie (coin-repas, coin-travail, coin-repos). Elle permet également à la personne de repérer où telle ou telle action peut ou ne peut pas se faire (se déshabiller, manger, etc…).

  • La structuration des interactions sociales consiste par exemple à utiliser la même façon de faire chaque fois qu’on s’adresse à la personne ou qu’on requiert son attention.

  • La structure permet de réduire l’anxiété, en rendant l’environnement de la personne prévisible. La personne se trouve ainsi dans un environnement favorable aux apprentissages. Une fois la compétence acquise, on va s’attacher à généraliser son utilisation dans différentes situations de la vie courante, grâce notamment à la collaboration active entre parents et professionnels.

Avec un recul de 30 ans, il est prouvé aujourd’hui que les personnes atteintes d’autisme ayant bénéficié d’une éducation structurée sont plus autonomes, moins médicamentées et plus intégrées dans la société que celles qui en ont été privée.

  • Désir d'AILES Facebook page
  • YouTube
  • Pinterest social Icône

Nous contacter:

Adresse: 33 avenue Fouchet 64000 Pau

Tél: 05.59.68.46.29

Email: desir-dailes@orange.fr

  • Facebook Social Icon
  • YouTube Social  Icon
  • Pinterest Social Icon