Qu'est-ce que l'autisme?

L’autisme est un trouble développemental débutant avant l’âge de 3 ans. Il touche simultanément :
- Les interactions sociales
- La communication, à la fois verbale et non verbale
- Le comportement avec des gestes répétitifs, stéréotypés, des rituels, des intérêts restreints

D’autres troubles existent dans les domaines de la cognition, de la motricité, de la sensorialité, des capacités adaptatives, mais ils ne sont pas retenus dans les critères diagnostiques.
Dans les classifications internationales actuelles, l’autisme fait partie d’un groupe plus large de troubles appelés Troubles Envahissants du Développement (TED). Le terme « Envahissants » employé ici signifie que plusieurs secteurs du développement sont touchés (interactions sociales, langage, comportements…). L’hétérogénéité des Troubles Envahissants du Développement est déterminée par la sévérité des symptômes, leur âge d’apparition et leur mode d’évolution, les troubles associés, l’existence ou non d’un retard mental…
L’autisme est la forme la plus typique et la plus complète de TED. 

Les signes précoces sont à considérer comme des signaux d’alertes ou symptômes précurseurs présents avant l’âge de deux ans et devant déboucher sur un avis spécialisé rapide.

Ils ont été souvent décrits depuis trente ans et  étudiés par les films familiaux. 

 

Entre 0 et 1 an

Entre 0 et 1 an, il faut prêter attention à une absence de sourire social (en réponse au sourire parental), un défaut d’attitude anticipatrice (l’enfant ne tend pas les bras quand son parent s’approche), une fuite du regard, une impression de surdité (défaut de réaction aux sons ou à l’appel du prénom), un défaut de vocalisations ou une absence d’angoisse de l’étranger (peur face aux non familiers qui apparaît vers 9 mois).

 

Entre 1 et 2 ans

Entre 1 et 2 ans, l’absence de jeux de faire semblant, d’attention conjointe (suivre le regard de l’adulte pour regarder la même chose) et de pointage déclaratif (montrer du doigt ce qui intéresse) sont considérés comme de sérieux signes prédictifs. Il n’est pas rare d’observer aussi des attitudes contemplatives (de lumière, d’objets circulaires ) et des mouvements répétitifs (balancements, pianotage des doigts).

 

Des outils de dépistage comme le CHAT peuvent être utilisés pour repérer ces signes précoces et ainsi réaliser les premières observations et investigations puis proposer les premières interventions précoces. 

Mais le premier signe d’alerte reste la préoccupation des parents face à l’absence de réactivité de leur enfant.

Les signes d'alerte

Définition 

du CRAIF

 

L'autisme Asperger

 

Salut à toutes et à tous. Je suis autiste et j'ai  la chance d'avoir un fils autiste aussi. Nous avons été diagnostiqués lui, en 2013 et moi l'année d'après ; nous avons 63 et 29 ans. Ma différence est d'avoir un cerveau qui appréhende et analyse le monde de manière essentiellement logique.

Ainsi je suis perplexe quand une personne utilise son téléphone en conduisant, car elle sait que c'est interdit et qu'elle risque une amende mais, elle le fait quand même et si elle se fait verbaliser, elle râle. Cette personne est-elle normale ? pas selon la logique. 

Témoignage de Chantal B. autiste asperger:

Tout autre exemple : j’ai du mal à me reconnaître sur les photos. J'ai réfléchi à cela et me suis aperçue que je me regardais rarement dans les miroirs. Même pour me brosser les dents je ferme les yeux, d'autres se mettent sur le côté du lavabo. Pourquoi cet évitement ? Une explication pourrait être que :

1/ dans un miroir tout est inversé, donc on est à l'envers.

2/ qu'on voit ce qui est devant mais aussi ce qui est derrière nous.

 

Imaginez que dans une voiture, ce que vous voyez dans le rétroviseur, se reflète sur le pare-brise. Difficile de conduire en essayant d'assimiler les 2 informations et plus fatiguant aussi.

C'est une des nombreuses sources de fatigue et de stress que doivent gérer les autistes. Comme nous sommes tous différents, la liste peut être très, très longue.

Témoignage de Chantal B.

Textes officiels et lois

 

Bulletin officiel (encart n°15 du 14 avril 2005)

Politique de prise en charge des personnes atteintes d’autisme et de troubles envahissants du développement (TED)

HAS (Haute Autorité de Santé)

État des connaissances hors mécanismes physiopathologiques, psychopathologiques et recherche fondamentale

Site du gouvernement - Focus sur l'autisme

Cet espace est destiné à informer le grand public, tout comme les personnes concernées et leurs familles.

Il délivre une information officielle et validée par un comité scientifique conforme aux recommandations de bonnes pratiques de la Haute Autorité de Santé et de l’ANESM.

Cet espace web a pour but de :
 

  • donner l’accès à un état des connaissances actualisé,

  • rappeler les recommandations de bonne pratique,

  • diffuser une information objective et validée scientifiquement,

  • contribuer à modifier les représentations, casser les préjugés,

  • informer sur l’accompagnement dédié et l’importance du diagnostic.

  • Désir d'AILES Facebook page
  • YouTube
  • Pinterest social Icône

Nous contacter:

Adresse: 33 avenue Fouchet 64000 Pau

Tél: 05.59.68.46.29

Email: desir-dailes@orange.fr

  • Facebook Social Icon
  • YouTube Social  Icon
  • Pinterest Social Icon